Toi aussi tu peux changer !

Petit message spontané car je tenais à te dire…

un grand MERCI de ton soutien ces derniers mois !

Dans quelques jours, je mettrai en ligne le nouveau site Internet de mon agence de traduction.
C’est une étape importante pour moi. Je prépare cela depuis des mois. Plus je me rapproche du jour J et plus j’ai peur de me lancer. Bah, je sais, tu me diras que ce n’est qu’un site Internet, qu’il n’y a pas de quoi en faire un fromage… Tu as sans doute raison. Je ne devrais pas autant me prendre la tête avec cela…
Mais sache que j’ai vraiment pris sur moi ces derniers mois. Je suis sortie de ma zone de confort. Chaque jour, j’ai avancé, effectuant une petite tâche après l’autre, persévérant face aux problèmes techniques et aux imprévus, pleurant parfois tellement je luttais contre mes mauvais réflexes mais continuant quand même à tout préparer. Il y a quelques mois, je m’en sentais incapable. Je travaillais sans cesse, mais ne prenais jamais le temps de me pencher sur mon marketing. Je reportais tout le temps cela au lendemain. Quelqu’un m’a même dit que je n’y arriverais pas, que je ne changerais jamais (« sinon j’aurais déjà changé depuis longtemps ») et que je ferais mieux d’abandonner. Cela m’a beaucoup blessée car si, je suis capable de changer !
Petit à petit, jour après jour, j’ai affronté mes peurs. J’ai même osé refuser certaines commandes pour me consacrer à la création de mon site. J’ai appris à maîtriser les aspects informatiques.
Aujourd’hui, j’ai vu mon coach. Depuis quelques jours, j’étais morte de trouille à l’idée de dévoiler ce que je prépare et de m’exposer aux critiques. Que veux-tu, je suis encore perfectionniste. Il me faudra sans doute encore un peu de temps pour l’être un peu moins. 😉
J’ai repensé à la mission commerciale de 3 mois que j’ai effectuée toute seule en Inde ainsi qu’aux autres choses dont je suis fière.
J’ai repensé à tout le chemin parcouru depuis la création de mon blog « Je gère ma vie ».
J’ai pensé à toi, aux 1 555 personnes qui suivent ma page Facebook et à tous ceux qui m’ont encouragée ou témoigné de la sympathie.
Cela m’a fait beaucoup de bien.

Oui, je peux changer. Et j’ai déjà changé.

J’ai encore des tas de choses à améliorer. Je n’ai pas encore trouvé mon équilibre de vie. Je veux notamment passer plus de temps avec ma famille. Mais je progresse et c’est ça qui compte.
Une chose à la fois…
Merci donc de m’avoir portée ces 7 derniers mois, de m’avoir aidée à croire en moi.

Toi aussi, si tu veux changer quelque chose dans ta vie, c’est possible.

Oh, ce ne sera pas toujours facile. Peut-être te décourageras-tu et pleureras-tu de temps en temps comme moi, car tu lutteras contre de mauvaises habitudes très ancrées.
Mais fais-toi confiance. Ne laisse jamais personne te juger ou te dire que tu es incapable de changer. Toi aussi tu débordes d’énergie. Toi aussi tu as déjà accompli de belles choses par le passé et tu peux à nouveau te surpasser si tu le désires.
Sans doute aussi auras-tu peur comme moi en ce moment.
C’est normal. C’est justement le signe que c’est important pour toi.
Le lancement de mon site ne sera qu’une première étape. Mais cela symbolise mon début de transformation. Cela me prouve que je suis capable de changer. C’est pour cela que c’est important et que cela me fait peur. Mais j’ai décidé de ne pas rester paralysée par cette peur et de me lancer.
Je terminerai par cette citation de Neil Gaiman, que j’ai mise en couverture de mon agenda :

« Le courage, c’est quand on a peur, mais qu’on y va quand même. »

Et cette autre citation (anonyme), au dos de mon agenda :

« J’ai encore un long chemin à parcourir. Mais je suis déjà très loin de là où j’étais et j’en suis fière. »

Courage !
Quel que soit ton objectif (passer plus de temps avec ta famille, te lever plus tôt, faire du sport, arrêter de fumer, faire régime, etc.), toi aussi tu peux changer et t’améliorer !
Laura
Laura Fontaine de Ghélin

Author Laura Fontaine de Ghélin

More posts by Laura Fontaine de Ghélin

Join the discussion 4 Comments

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :