Que veux-tu faire de ta vie ?

Quelle est « ta mission de vie » ?

 

T’es-tu déjà demandé ce que tu fais sur Terre, à quoi tu veux vouer ton existence ?

Cette semaine, j’ai participé à deux journées et une soirée de formation en coaching.

Ce fut de nouveau très enrichissant. Nous nous sommes essentiellement penchés sur la façon d’aider à trouver sa « mission de vie » ou, pour le dire plus simplement, à identifier ce qu’on veut faire de sa vie, ce qui donne un sens à son existence. Vu qu’à chaque fois il s’agissait de coacher, puis de « servir de cobaye » pour qu’un autre coach puisse s’exercer, j’ai moi aussi eu l’occasion de réfléchir au sens de ma vie. Inutile de préciser que ce fut assez bouleversant. Nous avons tous vécu des moments mémorables, aussi bien comme coaches que comme coachés.

 

Quelques questions pour t’aider

C’est bien plus puissant de te faire accompagner. Certains exercices demandent d’ailleurs d’être à deux. J’aimerais toutefois te permettre d’avoir une première réflexion par toi-même.

Je t’invite donc à t’isoler quelques minutes et à réfléchir aux questions suivantes… Assure-toi que l’on ne risque pas de te déranger.

Voici 5 exercices que j’ai choisis pour toi. Il en existe d’autres, mais je crois que ceux-ci t’aideront déjà beaucoup.

Je te préviens : il est possible que certaines questions te touchent profondément. Accueille les émotions si elles viennent. Elles sont un merveilleux cadeau pour t’aider à découvrir ce qui compte vraiment pour toi. Mieux vaut s’en rendre compte maintenant : tu peux encore agir ! Il n’est jamais trop tard. N’oublie jamais que tu es maître de tes décisions.

 

  • Qu’aimais-tu faire lorsque tu étais petit(e) ? Qu’est-ce qui te passionnait ?

 

 

Ferme les yeux. Prends le temps de te replonger dans ton enfance. Qu’aimais-tu faire ? Qu’est-ce que tu aurais pu faire pendant des heures entières ? De quoi parlais-tu tout le temps ? De quoi rêvais-tu ?

Repenser à ton enfance va te permettre de te connecter plus facilement à ta vraie nature, à une époque où tu exprimais plus spontanément ce qui te passionne. Peut-être qu’actuellement tu ne t’autorises pas à faire des choses qui te procuraient beaucoup de plaisir quand tu étais plus jeune. Peut-être as-tu oublié à quel point telle ou telle chose était importante pour toi. Que se passerait-il si tu renouais avec ces joies du passé ?

 

  • Qui étaient tes héros d’enfance ?

 

Qu’admirais-tu chez eux ? Était-ce leur courage ? Leur débrouillardise ? Leur générosité ? Leur sens de l’humour ?

Qu’est-ce qui les rendait si merveilleux pour toi ?

Il y a de fortes chances que ces traits de caractère soient des valeurs importantes à tes yeux. Y resonger t’aidera à identifier ce qui est important pour toi, ce qui t’inspire.

Et maintenant ? Qui admires-tu ? Pourquoi ?

  • Qu’est-ce qui te rend pleinement heureux/heureuse ?

 

Repense à un moment où tu débordais de joie, où tout était vraiment parfait à tes yeux, où tu te sentais merveilleusement bien. Tu aurais voulu que cet instant dure toujours.

Que faisais-tu ? Avec qui étais-tu ?

Pense maintenant à deux autres moments très forts et très beaux dans ta vie.

Quels sont les points communs entre ces trois moments ?

 

Tu peux modifier cet exercice selon tes besoins. Si par exemple en ce moment tu as peur, tu as l’impression de manquer de courage, repense à une situation où tu étais très sûr(e) de toi.

Ou si tu vois les choses en noir et tu te demandes comment tu vas t’en sortir, repense à une situation très difficile où tu as pourtant trouvé la force de te relever.

Ferme les yeux. Pense à chaque détail et puise de la force dans ce souvenir. N’oublie pas que c’est en toi, que c’était toi. Tu as donc toutes les ressources nécessaires en toi.

 

  • Que veux-tu qu’on retienne de toi ?

 

Passons maintenant à un exercice un peu plus délicat…

Imagine que tu sois mort(e) et que tu assistes à ton enterrement ou à ton incinération. Ceux que tu aimes sont là et te rendent hommage. Que voudrais-tu que tes proches disent à propos de toi ? Comment aimerais-tu qu’ils te décrivent ? Que voudrais-tu qu’ils retiennent de toi ?

 

Si tu préfères une version un peu plus « light », imagine que tu as 90 ans. Tous ceux que tu aimes se sont réunis pour l’occasion. Que voudrais-tu que l’on dise à propos de ta vie et des valeurs que tu as incarnées ? Qu’est-ce qui est important pour toi ?

 

  • À quoi ressemble ta semaine idéale ?

 

 

Repense aux 7 derniers jours. Imagine que ce soient les derniers. Que supprimerais-tu ? Que garderais-tu absolument ? Que ferais-tu à la place ? Quelles sont les activités (professionnelles ou privées) qui te nourrissent, qui te font vibrer et te rendent heureux/heureuse ? Que voudrais-tu faire une dernière fois ? Que veux-tu arrêter de faire pour utiliser pleinement ces dernières heures ?

 

 

Maintenant, c’est à toi d’agir !

Peut-être que certaines questions t’ont chamboulé(e). Peut-être observes-tu un décalage entre ce que tu voudrais et ce que tu fais ou vis actuellement. Pas de panique ! C’est déjà une très bonne nouvelle en soi : tu as découvert des choses importantes pour toi. Mieux vaut les découvrir maintenant plutôt que d’arriver à la fin de ta vie avec des regrets. Laisse le passé où il est, tu ne peux pas le changer. Maintenant, regarde vers l’avenir et demande-toi ce que tu peux faire dès aujourd’hui pour te sentir bien, pour que ta vie soit davantage en adéquation avec ce qui compte pour toi. Qu’est-ce qui est sous ton influence ? Que peux-tu faire concrètement ? Même si cela te semble difficile, je suis certaine que tu peux au moins faire un premier petit pas. Peu importe que tu n’aies pas fait plus tôt telle ou telle chose : ce qui compte, c’est maintenant. On s’en fout du passé. Tu peux agir et tout changer petit à petit.

Tu es le capitaine de ton bateau. Il suffit de donner un léger coup de barre à gauche ou à droite pour rectifier le tir et tendre vers la direction voulue. Mais au passage, n’oublie pas de profiter de la traversée. Chaque jour. Car c’est le voyage qui compte. Pas la destination…

Laura Fontaine de Ghélin

Author Laura Fontaine de Ghélin

More posts by Laura Fontaine de Ghélin

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :