Inde – Jours 3, 4 et 5 (premières visites)

By 22 janvier 2018Inde

 

Article dans le cadre du dossier spécial « Inde ».

Il y a 10 ans, je suis partie 3 mois en Inde et j’ai tenu mon premier blog.

Clique ici en savoir plus sur ma mission.

Chaque lundi pendant 3 mois, je vais te partager un extrait de mon blog de l’époque.

En dessous, tu trouveras à chaque fois mon analyse actuelle (les leçons que j’en tire, 10 ans plus tard, pour améliorer ma vie).

P.-S. : la semaine prochaine, j’écrirai à propos des mendiants et de l’hindouisme (jours 6 et 7).

Ensuite, chaque lundi pendant 3 mois, je ferai le résumé d’une semaine passée en Inde.

 

 

JOUR 3 – BALLUCHI PARK

11/01/2008

Ah, je commence à trouver mes marques. Journée beaucoup plus sereine. Lever avec un horrible mal de gorge et de tête (ai attrapé froid hier soir en allant sur Internet depuis le bureau de David, en plein courant d’air… c’est vrai que c’est troublant : 25 degrés la journée, puis assez froid le soir…).

À 13h, les deux patrons de la deuxième société viennent me chercher en voiture à domicile. Je reviendrai à 18h30 (je vais vraiment tenir cette moyenne de 5h-5h30 par entreprise ?). Rendez-vous très sympa. Pour commencer, ils m’invitent dans un magnifique restaurant (l’un des meilleurs de Delhi). Cadre splendide : parc avec des cerfs, des paons, etc. en liberté. Je me croirais presque en vacances ! Surtout que la météo est délicieuse aujourd’hui. Les patrons sont vraiment sympa : ils veulent absolument distribuer nos produits, du coup, tout est permis ! Resto luxueux aujourd’hui, demain (oui, oui ! samedi !) visite d’un grand hôpital et 2 rendez-vous avec d’importants clients à eux, … Ils proposent même de m’organiser de petites visites touristiques de Delhi (temples, …), et même d’Agra (Taj Mahal et Fort Rouge). On ferait tout cela ensemble, en voiture.

Après le resto (où je me force à manger… je n’ai plus de problèmes gastriques, par contre je mange toujours aussi peu… Bah, David m’a dit que lui, il n’a rien mangé ou presque pendant 3 semaines et a perdu 5 kg), on va à leur entreprise. Là, le cadre est tout à fait différent d’hier. Très surprenant. Hier, l’intérieur était nickel, hyper propre et organisé. Ici, c’est fort misérable (j’ai même été étonnée quand la voiture s’est arrêtée dans le quartier). Mais ils ont d’excellents résultats financiers (et plusieurs personnes m’ont dit de ne pas me fier aux apparences des entreprises indiennes). Enfin on verra. Je reste sur mes gardes (on ne m’achète pas facilement). Poursuite des négociations. Ils me ramènent chez moi.

David est de retour (il est parti la veille fêter son annif dans une autre ville avec des amis, je ne me sentais pas assez bien pour le suivre, passer des heures dans un bus bondé). Souper. De nouveau une très chouette conversation avec la famille. David repart. Il m’avait proposé de me joindre à lui pour le week-end, mais avec mes rendez-vous de demain, c’est râpé. Dommage… Mais bon, de toute façon, on ne va pas forcer vu que j’ai la crève. Surtout que là, il est parti pour une ville à 10h de bus d’ici (aller ! Il faut encore le retour !)… Oh, non, pitié, il faut que je me pose un peu, souffle (c’est déjà un peu foutu avec les rendez-vous de demain). Dimanche, je compte faire une ou deux petites visites à Delhi, à mon aise.

 

 

JOUR 4 – TOUR DES HÔPITAUX/LABOS

12/01/2008

Hello tout le monde ! Ah, now ça va très bien. Ce coup-ci je commence à apprécier ce qui m’entoure, à me sentir plus à l’aise. Ma bonne humeur légendaire revient :-). Today (samedi !), comme annoncé, j’ai donc travaillé (de 10h à 19h… j’adore, c’est de + en + long !). Ai juste ce rhume/mal de gorge qui me poursuit et me fatigue, mais sinon tout va très bien. La journée fut très intéressante sur le plan professionnel. Cette fois-ci, la démarche était différente puisque je rencontrais les clients presque finaux (des chefs de labos, de départements hospitaliers,…). Certains étaient de gros clients (parmi les plus grands hôpitaux de Delhi), avec lesquels le distributeur a déjà un business de plusieurs millions d’euros. Le distributeur comptait sur moi pour répondre aux questions, intéresser les médecins. Tâche plus ardue et sacrée pression sur les épaules ! Mais ça s’est bien passé et j’ai appris un tas de choses en allant sur le terrain. Waouh, impressionnant de visiter un hôpital indien (Je ne vous cacherai pas que j’ai quand même veillé à ne rien toucher !) ! J’avais 3 rendez-vous. Le dernier fut particulièrement intéressant : le gars m’a assommée de questions TRÈS techniques (ma société m’avait dit qu’on ne me demanderait jamais ce genre de choses…hum !), mais a surtout fait une tonne de commentaires sur le marché, les concurrents, la réalité indienne,… Il était hyper bavard. Génial, une vraie mine d’infos !

Pour le dîner, la société m’a laissé le choix entre de la cuisine occidentale ou indienne… Oh, sans trop d’hésitation, j’ai opté pour le Pizza Hut (Ouh ! Pas bien ! J’ai cédé ! Mais ça change ! Je sais, je ne suis pas là depuis longtemps et je suis la 1re à dire qu’il faut s’intégrer, mais franchement, cela a fait du bien. P.-S. : hier, la famille était toute fière de nous faire goûter, à David et moi, de la bière indienne 🙂 Pas mal). Waouh, c’est génial le choix de pizzas qu’il y avait au Pizza Hut ! On ne voit pas ça en Belgique ! Pour le fun, j’ai même essayé un verre d’Ice Tea avec une boule de glace + coulis de fraise qui flottait dedans. Franchement bon. En allant à la toilette, j’ai fait la connaissance d’une Suisse, puis de son mari (oui, 1re fois que je voyais des Européens… Il y en avait d’autres dans le coin ! Ah, les Occidentaux reviennent à ce qu’ils connaissent !). Trop sympa. Ils sont en Inde pour 5 mois. On a échangé nos coordonnées, peut-être qu’ils viendront dans mon logement (leur hôtel est très bruyant). Ce sont de grands voyageurs (plusieurs années en Australie, aux USA, au Canada,…). Ils sont ornithologues et passent leur vie de pays en pays à la recherche de beaux clichés d’oiseaux. Anecdote : quand on quitte le Pizza Hut, il y a une cloche… Plus on la frappe fort, plus ça veut dire qu’on a apprécié la nourriture et le service 🙂

Demain, hé, hé, l’un des patrons va me servir de guide dans Delhi. Pas de business, seulement des visites touristiques 🙂 J’ai hâte d’y être ! Ah, les gens sont tellement sympa et serviables ici ! P.-S. : pour répondre à vos questions, oui, les patrons m’ont parlé du fameux Salon de l’auto qui se tient ici en ce moment (il y avait d’ailleurs davantage d’embouteillages aujourd’hui à cause de ça… Enfin… Si l’on voit la différence, car franchement, c’est toujours plein de voitures et rickshaws ! Toujours des bouchons terribles ! 20 km/h de moyenne, pour rappel !). Ils étaient aussi fiers de m’annoncer qu’en 2010, Delhi organisera les Jeux du Commonwealth (ils m’ont montré la zone déserte où bientôt se dresseront d’immenses stades et hôtels somptueux). Trop fiers d’avoir remporté l’organisation alors que l’Allemagne était aussi en lice !

Durant le souper, la famille m’a un peu parlé des curiosités touristiques, mais surtout du pillage culturel réalisé par les Anglais lors de la colonisation. Comme on pouvait s’en douter, ce fut une véritable honte : les Anglais ont tout pris, volé les pierres précieuses sur les temples, brûlé certains livres anciens, … Mon Dieu… Quelle horreur !

Ce soir, le fils de la famille m’a montré en voiture le chemin à prendre pour rentrer à la maison, à partir des différentes grilles autour des résidences. Ils ont confirmé qu’un plan de Delhi était inutile (c’est le vrai bordel et en plus ce n’est ni fiable ni à jour) (enfin, au cas où, j’en ai déjà dans mes guides sur l’Inde). J’ai tout noté, maintenant c’est beaucoup plus clair, ça devrait aller !

La femme va aussi me procurer des saris (elle est styliste ! Génial ! Elle fabrique des vêtements, mais aussi des bijoux, des chaussures,… E-X-C-E-L-L-E-N-T !). J’adore déjà les coussins de son canapé… Je lui ai demandé qu’elle me montre un peu sa marchandise… Là, pour demain, elle m’a déjà prêté un châle.

Bref, on va y arriver, hein ! Tout rentre dans l’ordre 🙂

 

JOUR 5 – LOTUS TEMPLE / RED FORT / PRESIDENT HOUSE, …

13/01/2008

Génial : today, j’étais 100 % touriste ! (Mmm, je sens que je vais aimer le week-end !). Le patron, Arun, m’avait concocté un chouette programme :

 

1) Bahá’i House of Worship (surnommée « Lotus Temple »). C’est un magnifique édifice en marbre blanc, en forme de lotus à 27 pétales (fleur sacrée en Inde), entouré de 9 bassins et de pelouses. Superficie totale : 92 hectares ! Diamètre du lotus : 70 mètres. L’architecte est iranien et il a fallu 6 ans pour construire le bâtiment (inauguration en 1986). Ce splendide temple appartient au bahaïsme, qui prône la paix et l’unité entre les religions (selon eux, en réalité nous prions le même dieu, toutes les religions sont donc valables), l’égalité entre homme et femme (chaque sexe étant comme l’une des ailes d’un oiseau… il est impossible de se passer de l’un ou de l’autre), la paix sur Terre, l’éducation pour tous, … Cette religion compte 6 millions d’adeptes dans le monde (le groupe le plus important, 2 millions d’individus, se retrouvant en Inde). En France, il y aurait 2 000 pratiquants (j’ai même croisé l’une d’eux, guide dans le musée attenant ! Sa famille compte déjà 3 générations de bahaïs !). Ils ont 7 gigantesques bâtiments du même style dans d’autres pays (Allemagne, USA, Ouganda, Australie, Iran, …). Il paraît qu’il y aurait aussi un magnifique temple à Bruxelles (??? où ça ???). Pour revenir au lotus, c’est un lieu de prières et de recueillement. Tout le monde devait donc ôter ses chaussures et les confier à un genre de consigne. Interdiction de filmer/photographier à l’intérieur (sorry !). C’était très beau.

 

 

2) Ansal Plaza : c’est là qu’on a dîné (comme d’hab, vers 15h… J’adore, je vais revenir toute déréglée !). C’est le plus grand centre commercial de New Delhi. Impressionnant. Plein de magasins, avec fouille à l’entrée. Première fois que je voyais quelque chose de propre et de moderne dans ce pays ! J’ai opté pour de la cuisine indienne piquante (c’est un pléonasme !) végétarienne. En bonus, Arun m’a proposé de prendre de la bière (je croyais que c’était interdit aux femmes, mais apparemment, c’est ok). La Kingfisher est délicieuse (P.-S. : Kingfisher, c’est aussi le nom d’une grande compagnie aérienne… Tout appartient à un magnat indien… J’avais déjà vu un reportage sur lui à la TV en Belgique).

 

 

3) Fort Rouge (traduction littérale de « Lal Quila ») : c’est une ancienne cité impériale qui doit son nom à la couleur de ses remparts en grès. La construction a commencé en 1639 et s’est achevée 9 ans plus tard. Le bâtiment fut le siège du pouvoir moghol jusqu’à la destitution du dernier empereur moghol Bahadur, en 1857. C’est un symbole important, car c’est sur ce fort que fut hissé pour la 1re fois le drapeau indien le 15 août 1947, jour de l’indépendance. Au milieu (entre plusieurs portes), un bazar : « Chatta Chowk » (j’ai dû me retenir de regarder les bijoux, tissus, etc. Ce sera pour + tard ! C’est toujours + cher sur les sites touristiques !). Ensuite, il y avait des salles d’audiences (Diwan-i-Aam), les appartements des femmes (Rang Mahal), etc. !

 

 

4) By night : Rashtrapati Bhavan (ancien palais du vice-roi des Indes, aujourd’hui résidence du président de la République). En face : la porte d’Inde (India Gate). Ça faisait vraiment penser aux Champs-Élysées. Mais il faisait noir, alors les photos n’ont pas trop bien donné (contrairement, je crois, à la caméra). Bah, j’y retournerai pour la grande parade de la fête nationale, fin janvier ! ! !

D’ailleurs, Arun (le patron) m’a proposé de nouvelles excursions (après avoir insisté sur le fait que tout ceci n’avait rien à voir avec le business… Bah, on verra, je ne sais pas trop si je dois le croire… Mais je sens quand même que ça lui fait plaisir de me faire découvrir son pays… Et puis, c’était très sympa ces visites avec lui today). Il va me réserver une place pour le grand défilé de la fête nationale (faudra être sur place vers 5h du mat’ !). Ensuite, il m’a proposé un truc génial : partir un week-end à Benarès ! ! ! La grande ville sainte ! ! ! On irait ensemble en train (10h aller, 10h retour). Y a plein de temples et bâtiments sacrés (Waouh, tant de gens m’en ont dit du bien !). De là, il me montrerait aussi quelques petits villages autour, pour que je découvre aussi la vie rurale (il est originaire de ce coin-là). Cool ! ! !

Autres news : 2 couples sont arrivés ici dans la famille. Un couple d’étudiants américains (ils étudient l’architecture à Chennai et font une pause visites quelques jours). Ils ne resteront plus qu’une journée si je me rappelle bien. Et un couple d’Anglais, dans la 50aine. Très sympa. Eux resteront une dizaine de jours (ils ont trop râlé en réalisant qu’ils quittaient la ville le 26, jour des festivités de la fête nationale ! ! !).

P.-S. : n’empêche, c’est trop gai. Je commence à découvrir plein de choses sur la culture indienne. Je pose un millier de questions. Tantôt, Arun a essayé de m’apprendre quelques mots d’hindi. Waouh, ça n’a pas l’air facile. J’ai filmé pour m’entraîner, réécouter 🙂 !

 

 

Mon analyse, 10 ans plus tard

Les visites étaient vraiment très sympa. Mais ce qui me frappe, c’est que j’étais quand même un petit peu naïve, notamment vis-à-vis de l’attitude des patrons indiens qui ont vraiment essayé de m’amadouer, de m’en mettre plein la vue… J’étais un petit peu trop crédule et cela me jouera des tours, d’ailleurs, plus tard dans mon séjour. Donc, là, je vois quand même que j’ai mûri (heureusement ! :-)).

 

Dans cet extrait-ci, je ne vois pas beaucoup de choses que je pourrais retenir pour maintenant. Mais il y a quand même quelque chose qui me saute aux yeux : dans mon souvenir, ça avait mis beaucoup plus longtemps pour que je me sente à l’aise. J’avais l’impression que cela avait au moins pris une semaine ou deux. Et finalement, quand je relis tout cela, ben non. Assez vite, après seulement 3-4 jours, j’étais quand même bien dans ma peau. Comme quoi, je me suis quand même habituée assez vite à une vie fort différente. C’est donc positif comme analyse.

 

Laura Fontaine de Ghélin

Author Laura Fontaine de Ghélin

More posts by Laura Fontaine de Ghélin

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :