Monthly Archives

février 2018

Que veux-tu faire de ta vie ?

By | Article, Réflexion | No Comments

Quelle est « ta mission de vie » ?

 

T’es-tu déjà demandé ce que tu fais sur Terre, à quoi tu veux vouer ton existence ?

Cette semaine, j’ai participé à deux journées et une soirée de formation en coaching.

Ce fut de nouveau très enrichissant. Nous nous sommes essentiellement penchés sur la façon d’aider à trouver sa « mission de vie » ou, pour le dire plus simplement, à identifier ce qu’on veut faire de sa vie, ce qui donne un sens à son existence. Vu qu’à chaque fois il s’agissait de coacher, puis de « servir de cobaye » pour qu’un autre coach puisse s’exercer, j’ai moi aussi eu l’occasion de réfléchir au sens de ma vie. Inutile de préciser que ce fut assez bouleversant. Nous avons tous vécu des moments mémorables, aussi bien comme coaches que comme coachés.

 

Quelques questions pour t’aider

C’est bien plus puissant de te faire accompagner. Certains exercices demandent d’ailleurs d’être à deux. J’aimerais toutefois te permettre d’avoir une première réflexion par toi-même.

Je t’invite donc à t’isoler quelques minutes et à réfléchir aux questions suivantes… Assure-toi que l’on ne risque pas de te déranger.

Voici 5 exercices que j’ai choisis pour toi. Il en existe d’autres, mais je crois que ceux-ci t’aideront déjà beaucoup.

Je te préviens : il est possible que certaines questions te touchent profondément. Accueille les émotions si elles viennent. Elles sont un merveilleux cadeau pour t’aider à découvrir ce qui compte vraiment pour toi. Mieux vaut s’en rendre compte maintenant : tu peux encore agir ! Il n’est jamais trop tard. N’oublie jamais que tu es maître de tes décisions.

 

  • Qu’aimais-tu faire lorsque tu étais petit(e) ? Qu’est-ce qui te passionnait ?

 

 

Ferme les yeux. Prends le temps de te replonger dans ton enfance. Qu’aimais-tu faire ? Qu’est-ce que tu aurais pu faire pendant des heures entières ? De quoi parlais-tu tout le temps ? De quoi rêvais-tu ?

Repenser à ton enfance va te permettre de te connecter plus facilement à ta vraie nature, à une époque où tu exprimais plus spontanément ce qui te passionne. Peut-être qu’actuellement tu ne t’autorises pas à faire des choses qui te procuraient beaucoup de plaisir quand tu étais plus jeune. Peut-être as-tu oublié à quel point telle ou telle chose était importante pour toi. Que se passerait-il si tu renouais avec ces joies du passé ?

 

  • Qui étaient tes héros d’enfance ?

 

Qu’admirais-tu chez eux ? Était-ce leur courage ? Leur débrouillardise ? Leur générosité ? Leur sens de l’humour ?

Qu’est-ce qui les rendait si merveilleux pour toi ?

Il y a de fortes chances que ces traits de caractère soient des valeurs importantes à tes yeux. Y resonger t’aidera à identifier ce qui est important pour toi, ce qui t’inspire.

Et maintenant ? Qui admires-tu ? Pourquoi ?

  • Qu’est-ce qui te rend pleinement heureux/heureuse ?

 

Repense à un moment où tu débordais de joie, où tout était vraiment parfait à tes yeux, où tu te sentais merveilleusement bien. Tu aurais voulu que cet instant dure toujours.

Que faisais-tu ? Avec qui étais-tu ?

Pense maintenant à deux autres moments très forts et très beaux dans ta vie.

Quels sont les points communs entre ces trois moments ?

 

Tu peux modifier cet exercice selon tes besoins. Si par exemple en ce moment tu as peur, tu as l’impression de manquer de courage, repense à une situation où tu étais très sûr(e) de toi.

Ou si tu vois les choses en noir et tu te demandes comment tu vas t’en sortir, repense à une situation très difficile où tu as pourtant trouvé la force de te relever.

Ferme les yeux. Pense à chaque détail et puise de la force dans ce souvenir. N’oublie pas que c’est en toi, que c’était toi. Tu as donc toutes les ressources nécessaires en toi.

 

  • Que veux-tu qu’on retienne de toi ?

 

Passons maintenant à un exercice un peu plus délicat…

Imagine que tu sois mort(e) et que tu assistes à ton enterrement ou à ton incinération. Ceux que tu aimes sont là et te rendent hommage. Que voudrais-tu que tes proches disent à propos de toi ? Comment aimerais-tu qu’ils te décrivent ? Que voudrais-tu qu’ils retiennent de toi ?

 

Si tu préfères une version un peu plus « light », imagine que tu as 90 ans. Tous ceux que tu aimes se sont réunis pour l’occasion. Que voudrais-tu que l’on dise à propos de ta vie et des valeurs que tu as incarnées ? Qu’est-ce qui est important pour toi ?

 

  • À quoi ressemble ta semaine idéale ?

 

 

Repense aux 7 derniers jours. Imagine que ce soient les derniers. Que supprimerais-tu ? Que garderais-tu absolument ? Que ferais-tu à la place ? Quelles sont les activités (professionnelles ou privées) qui te nourrissent, qui te font vibrer et te rendent heureux/heureuse ? Que voudrais-tu faire une dernière fois ? Que veux-tu arrêter de faire pour utiliser pleinement ces dernières heures ?

 

 

Maintenant, c’est à toi d’agir !

Peut-être que certaines questions t’ont chamboulé(e). Peut-être observes-tu un décalage entre ce que tu voudrais et ce que tu fais ou vis actuellement. Pas de panique ! C’est déjà une très bonne nouvelle en soi : tu as découvert des choses importantes pour toi. Mieux vaut les découvrir maintenant plutôt que d’arriver à la fin de ta vie avec des regrets. Laisse le passé où il est, tu ne peux pas le changer. Maintenant, regarde vers l’avenir et demande-toi ce que tu peux faire dès aujourd’hui pour te sentir bien, pour que ta vie soit davantage en adéquation avec ce qui compte pour toi. Qu’est-ce qui est sous ton influence ? Que peux-tu faire concrètement ? Même si cela te semble difficile, je suis certaine que tu peux au moins faire un premier petit pas. Peu importe que tu n’aies pas fait plus tôt telle ou telle chose : ce qui compte, c’est maintenant. On s’en fout du passé. Tu peux agir et tout changer petit à petit.

Tu es le capitaine de ton bateau. Il suffit de donner un léger coup de barre à gauche ou à droite pour rectifier le tir et tendre vers la direction voulue. Mais au passage, n’oublie pas de profiter de la traversée. Chaque jour. Car c’est le voyage qui compte. Pas la destination…

Mes 3 astuces pour souder mon couple (semaine 49)

By | Vidéo | No Comments

À l’occasion de la St Valentin, voici mes 3 astuces pour avoir une bonne relation de couple.

Cette vidéo a été tournée dans le cadre de l’événement entre blogueurs organisé par Géraldine du blog « Heureuse dans sa tête et dans son couple », ayant pour thème « Cette pratique qui soude mon couple ».

Je n’ai pas pu la réaliser plus tôt car j’avais la grippe, mais je tenais à la partager avec toi. Tant pis si c’est hors délai et si c’est une vidéo plutôt qu’un article. L’essentiel était de te parler de ce sujet et de te faire découvrir le blog de Géraldine (va vite y jeter un œil) ! J’espère que cela te plaira :-).

 

Les trois bonnes habitudes qui ont transformé ma vie

By | Article | No Comments
Cet article participe à un carnaval d’articles entre blogueurs ayant pour thème « Les 3 habitudes qui ont transformé ma vie »,

organisé par Guillaume Blondel du blog S’épanouir au quotidien.

En cliquant sur le lien suivant, tu pourras découvrir d’autres articles répondant au thème « les 3 habitudes qui ont transformé ma vie ».

 

Nous avons tous des habitudes. Certaines nous font du bien (pratiquer un sport, méditer, lire…) ; d’autres ont un impact négatif sur notre quotidien (fumer, manger trop, rouler vite, arriver en retard…). La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons à tout moment décider d’intégrer de nouvelles habitudes pour nous sentir mieux dans notre peau.

Aujourd’hui, j’ai envie de partager avec toi les trois habitudes qui m’ont le plus transformée depuis un an, lorsque j’ai décidé de remettre de l’ordre dans ma vie.

 

Ma bonne habitude n°1 : me faire coacher

Je t’en ai déjà parlé à plusieurs reprises et c’est normal : voir un coach une fois par mois est ce qui m’a le plus permis d’améliorer mon quotidien.

Seule, je n’y arrivais pas. Je m’énervais et me décourageais, car je reproduisais sans cesse des comportements qui me dérangeaient, mais je n’arrivais pas à changer. Plus j’essayais seule dans mon coin, plus je me décourageais et plus je détruisais l’image que j’avais de moi-même. Bref, je me sentais de plus en plus nulle, je déprimais et je me sentais incapable de m’en sortir car « une fois de plus », je ne tenais pas mes bonnes résolutions.

Voir un coach régulièrement m’a permis :

  • d’avoir énormément de prises de conscience (c.-à-d. de comprendre pourquoi j’agis de telle ou telle façon ou de comprendre qu’il est vraiment temps que je fasse/arrête telle ou telle chose)
  • de m’attaquer à un objectif à la fois (plutôt qu’à tous mes problèmes d’un coup)
  • de clarifier mes idées
  • de prendre confiance en moi
  • d’adopter petit à petit de nouvelles habitudes
  • de garder ma motivation sur le long terme
  • d’envisager d’autres options et solutions
  • de bénéficier de l’écoute attentive de quelqu’un de bienveillant, qui m’encourage et ne me juge jamais
  • de me libérer de mes pensées négatives et de ma petite voix intransigeante
  • de prendre conscience de mes atouts et mes qualités, plutôt que de voir sans cesse le verre à moitié vide
  • !

Les premiers changements ont pris du temps (et j’étais assez impatiente). Mais plus les mois passent, plus je m’améliore rapidement et plus les changements sont profonds.

Ma transformation est même spectaculaire, surtout depuis que j’ai enfin réussi à me libérer de mes pensées négatives. Pour la première fois de ma vie, je sens que je reprends les commandes et je suis fière de moi. J’ai déjà amélioré beaucoup de choses et je sais que j’arriverai à changer le reste. J’ai déjà réussi à relever de grands défis, je vais poursuivre sur ma lancée… C’est cela qui est magique : plus je réussis à changer, plus je prends confiance en moi et plus je soulève des montagnes…

 

Ma bonne habitude n°2 : me former en continu

De nature, je possède une très grande curiosité d’esprit. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles je suis traductrice/relectrice : les textes que je traite me permettent d’apprendre énormément de choses au quotidien.

Pourtant, lorsque j’étais salariée, je ne me formais et m’informais presque jamais. Ce n’était pas demandé par mes anciens employeurs et je pensais ne pas en avoir le temps (alors que, comparativement, j’avais beaucoup plus de temps que maintenant !). Cela a fortement changé lorsque je suis devenue indépendante : j’ai suivi toutes sortes de formations pour renforcer mon expertise.

Néanmoins, j’étais encore loin du compte…

Depuis un an, je suis passée à la vitesse supérieure. Je suis devenue « accro » à l’apprentissage :

  • Je suis plusieurs formations (en ligne ou en présentiel)
  • Je lis beaucoup de livres ou les écoute sous format audio
  • Je consulte une foule de sites Internet et m’abonne à des newsletters
  • Je vais à des séminaires, des conférences, des ateliers, etc.
  • Je participe à plusieurs groupes Facebook et groupes de mastermind

Les thèmes abordés sont divers et m’aident à gérer tous les aspects de ma vie : conseils pour gérer mon temps, pour m’organiser, pour gérer mon entreprise, pour développer mon marketing, pour me détendre, pour mieux traduire, etc.

Et cela fait toute la différence ! Je me sens revivre.

Les avantages sont nombreux :

  • Je gagne énormément de temps puisque je bénéficie des conseils de personnes qui sont passées par là et qui me donnent leurs astuces (je limite donc la phase d’essais/erreurs).
  • J’acquiers de nouvelles compétences en me formant auprès d’experts dans des domaines parfois nouveaux pour moi.
  • Je rencontre un tas de personnes passionnantes.

Bref, lire, se former, etc. est un excellent accélérateur de changement. C’est d’ailleurs complémentaire au coaching : lors d’une séance, je me rends compte que je dois améliorer telle ou telle chose, puis je lis des livres sur le sujet ou je suis des formations pour évoluer plus vite.

L’une de mes plus grandes découvertes, c’est le format audio. Depuis que j’écoute des livres ou des formations dans ma voiture, je gagne un temps précieux. Je conduis beaucoup, que ce soit pour conduire mon fils à l’école, voir mon coach, suivre ma formation en coaching, aller à des événements professionnels, etc. Me former en conduisant me permet d’exploiter chaque minute. D’autant plus que mon lecteur audio est capable d’augmenter fortement la vitesse de lecture : j’écoute les livres audio deux fois plus vite que la vitesse normale. Un régal !

Autre avantage : plus je croise les informations sur un même sujet, plus j’intègre les conseils, vois les subtilités, me forge ma propre opinion, etc. Voilà pourquoi je préfère toujours consulter plusieurs sources. C’est plus enrichissant et plus puissant.

 

Ma bonne habitude n°3 : m’organiser

Ma troisième bonne habitude découle des deux premières : je me fais coacher, je m’informe/me forme, puis je m’organise mieux.

Certes, j’ai quand même passé du temps à tester différentes choses, mais c’est normal : il y a plusieurs façons de s’organiser. J’ai décidé de me renseigner sur les grandes techniques existantes (« Getting Things Done », « Zen to Done », « technique Pomodoro », « mindmapping »…), de les tester, puis de voir ce qui me convient le mieux. D’ailleurs, même si j’ai déjà grandement amélioré mon sens de l’organisation, ce n’est pas fini. Vu la séquence « coaching > (in)formation (développement de compétences) > organisation/application », il est normal que j’aie encore des choses à perfectionner.

Néanmoins, je suis déjà fière d’avoir mieux organisé :

  • Mon agenda
  • Mes objectifs
  • Le document où je note absolument tout (projets à traiter, rendez-vous, tâches à réaliser, etc.)
  • Ma base de données (clients, prospects, traducteurs travaillant pour moi, …)
  • Mon mode de classement
  • Les statistiques de mon entreprise
  • Mes formations
  • Mes idées de projets
  • Mes dépenses
  • Mes messageries
  • !

Mieux m’organiser me permet :

  • de gagner du temps
  • d’être plus efficace
  • de ne rien oublier/de retrouver facilement ce dont j’ai besoin
  • d’avoir une vue d’ensemble
  • d’avoir les idées plus claires et d’être moins stressée (tout est sous contrôle)

 

Conclusion

Le coaching, la formation continue et l’organisation sont mon trio gagnant.

Aucun des trois thèmes n’est terminé : je vais continuer à me faire coacher, à renforcer mes compétences/en acquérir de nouvelles, et à m’organiser de mieux en mieux.

Néanmoins, ces nouvelles habitudes ont vraiment changé ma vie. Plus je les intègre dans mon quotidien, plus elles sont utiles et me rendent heureuse.

Et toi ? Quelles sont les bonnes habitudes qui t’aident ?