Monthly Archives

octobre 2017

Nouveau départ

By | Non classé | No Comments

Ces derniers mois, j’avais l’impression de dévaler une route à vélo. Tellement vite qu’il m’était impossible de regarder autour de moi sans risquer un vol plané et deux dents cassées. Le nez ainsi dans le guidon, je ne savais plus trop vers où j’allais. Il était temps que je m’arrête, que je souffle, regarde le chemin parcouru et me demande si je veux plutôt atteindre cette montagne à gauche ou ce lac à droite…

 

Des rencontres touchantes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je viens donc de participer à un séminaire de développement personnel à l’étranger. L’espace de cinq jours, j’ai mis mon quotidien entre parenthèses et pris du temps pour moi. Cela m’a fait un bien fou. J’ai rencontré des gens formidables : Delphine et Aileen qui sont devenues de réelles amies (c’est dingue comme on a l’impression de se connaître depuis des années !), une jeune de 16-17 ans mal dans sa peau qui rayonnait de bonheur à la fin du séminaire, un homme de 80 ans qui suite à une expérience de mort imminente (EMI) souhaite croquer à pleines dents les années qu’il lui reste, une femme qui a courageusement vaincu le cancer, un grand gaillard à l’humour singulier qui a surmonté une foule d’épreuves, une femme battue dans son enfance qui s’est reconstruite pour devenir resplendissante et épanouie, une hypersensible qui a du mal (comme moi !) à s’accepter, et beaucoup d’autres personnes touchantes. Nous avons alterné fous rires, danses endiablées, larmes et prises de conscience. Un magnifique cocktail d’émotions humaines. Un grand bol d’amour et de bien-être.

 

Comme je le disais dans cette vidéo, je te recommande de prendre régulièrement du temps pour toi et de participer au moins une fois dans ta vie à un séminaire de développement personnel :

 

 

J’ai vu la meilleure version de moi-même

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’un des plus grands moments forts, pour moi, ce fut un exercice de visualisation durant lequel nous avions les yeux fermés. J’ai « vu » très clairement la personne que je rêve de devenir (dans ma tête, hein ! Je te rassure, je n’ai pas eu d’apparition ;-)). Elle était féminine (alors qu’actuellement je ne me maquille pas et je m’habille comme un sac à patates), sereine (à des années-lumière de mon stress actuel !), touchante par sa simplicité et débordante d’amour, prenait soin de son corps et son esprit (par le sport, l’alimentation équilibrée et la méditation), et passait son temps à aider d’autres personnes à s’accepter et se sentir bien dans leur peau. J’ai versé des larmes en la voyant. Elle semblait me dire que c’est possible, qu’un jour j’arriverais à adopter de bonnes habitudes, soigner mes blessures et m’accepter telle que je suis, pour à mon tour aider d’autres personnes. Moi qui ai tant de mal à accepter mon imperfection et me sens souvent nulle, j’avais enfin trouvé une part bienveillante en moi, une sorte de meilleure amie.

Depuis, j’arrive à garder son image en tête. J’ai vraiment envie de devenir cette femme.

Pour y arriver, j’ai pris plusieurs décisions…

 

  • Accepter mon « imperfection »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est un « gros morceau » ! Depuis que je suis petite, j’ai l’impression que je dois être parfaite pour qu’on m’aime. Et plus le temps passe, plus mes mauvaises habitudes ou certains aspects de ma personnalité me dérangent. Pourquoi est-il si tentant de me resservir une bonne assiette de pâtes au fromage ou de manger de la glace au speculoos ? Pourquoi faut-il que je fonde si souvent en larmes et que j’aie tant de mal à gérer mes émotions ? Pourquoi est-ce que je pense à cinq choses en même temps et que je me lance sans cesse dans de nouveaux projets ? Pourquoi est-ce que je ne trouve pas la motivation de faire du sport ?

Et pourtant, j’ai beau le retourner dans tous les sens, j’ai intérêt à arrêter de poursuivre cette quête impossible. Je ne serai jamais parfaite, et c’est très bien ainsi. Je m’épuise et je me fais du mal inutilement. J’ai décidé d’arrêter de me « flageller ». Je vais faire de mon mieux, un point c’est tout. Je ne serai jamais Madame Ingalls (de « La petite maison dans la prairie ») ou superwoman. Il y a beaucoup de richesse et de beauté dans l’imperfection…

 

  • Prendre soin de moi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne sais pas si tu es comme moi, mais perso, la façon dont je prends soin de mon corps et de mon apparence est assez symptomatique de mon bien-être intérieur. Les périodes de ma vie où je me sentais vraiment bien, je me maquillais, je prenais plaisir à choisir mes vêtements et je portais des tenues très colorées. Ces derniers temps, je me suis plutôt éteinte. Je me jette sur la nourriture pour combler mon mal-être, je ne me maquille plus, je porte n’importe quoi et grossis à vue d’œil. J’ai décidé de me ressaisir. Bye-bye poignets d’amour ! Ça suffit : je vais surveiller mon alimentation, me mettre au sport et reprendre plaisir à m’habiller et me maquiller. Que la vie et la joie reviennent dans ma vie !

 

  • Mieux m’organiser et ranger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vais aussi continuer à bien structurer mes semaines et mes journées pour avancer, un objectif après l’autre. Je vais aussi mieux gérer mes comptes, prendre l’habitude de ranger, etc.

Bref, c’est décidé : je vais devenir la reine de l’O-R-G-A-N-I-S-A-T-I-O-N ! C’est sûrement possible vu que par le passé j’ai déjà organisé plein de choses avec brio. Pourquoi ça ne marcherait pas pour tout ce que j’entreprends, tant au niveau privé que professionnel ? Yes I can!

 

  • Appliquer le miracle morning

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une fois de plus, j’ai compris à quel point le miracle morning allait m’aider à devenir cette femme épanouie. Cela va me permettre de prendre du temps pour moi, de faire du sport (!), de lire, etc. J’ai vraiment hâte de relever le défi (avec toi si tu le souhaites) !

Au fait, j’ai pensé à une astuce toute simple : désormais, au lieu de mettre une affreuse sonnerie (« bip ! bip ! bip ! »), j’ai décidé de programmer une musique qui donne envie de danser et surtout de me lever. L’idéal pour un réveil dans la bonne humeur, même s’il est 5h ou 5h30 du matin !

 

  • Vivre davantage de moments de qualité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je me rends compte aussi que le temps file. Je veux passer de plus en plus de chouettes moments seule, en couple, en famille et avec des amis. J’en ai marre de vivre dans le futur. Il est temps que je profite de chaque instant et sache mettre ma vie sur « pause » de temps en temps.

 

  • Renforcer mon mental

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’ai passé beaucoup trop d’années à me dire des choses négatives du genre « t’es nulle ! ». Sans m’en rendre compte, je me suis infligé un lavage de cerveau, j’ai miné mon moral et démoli ma confiance en moi. Je vais remplacer tout cela par des affirmations positives et des mantras. Je vais aussi repenser à cette femme que je rêve de devenir et me dire que je peux y arriver. Ça va faire du bien et nettement plus me motiver !

 

Bref, tu l’auras compris, je déborde d’énergie et j’ai vraiment décidé de mettre le paquet pour changer. Je vais y arriver, petit à petit. Première étape : introduire le miracle morning dans mon quotidien. Ça prendra le temps qu’il faut. Relève le défi avec moi, si ça te tente !

 

Et toi ? Tu as fait le point ?

Si tu étais sûr(e) de réussir, que ferais-tu ? Que changerais-tu dans ta vie ?

 

Témoignages à propos du Miracle Morning

By | Non classé | No Comments

Alors, prêt(e) pour faire le Miracle Morning dès demain matin ?

Consulte le site de Blossom Into Freedom. Tu y trouveras plusieurs témoignages (dont le mien 😉). De quoi t’aider et t’inspirer !

Lien vers l’article :

Miracle Morning | Témoignages

MM-image-phare

 

Tu y trouveras aussi d’autres informations et conseils utiles comme ceux-ci :

Miracle Morning | Outils : Roue de Vie et tableau de visualisation

SEMAINE 32 – Préparatifs du défi mensuel (Miracle Morning)

By | Non classé | No Comments

Tu as vu ?

J’ai posté 1 article ce matin et 1 autre article ce soir.

Avec cette vidéo, cela fait donc trois nouveautés aujourd’hui. 🙂

 

Dans cette vidéo, je t’explique un grand changement : à partir de maintenant, je vais te lancer un défi mensuel (que moi aussi je vais tâcher de relever).

On commence par le Miracle Morning !

Je te laisse quelques jours pour te préparer (regarde l’article de ce soir pour tous les détails).

On commencera vraiment le premier jour du mois prochain.

Si toi aussi tu souhaites témoigner, envoie-moi un e-mail à info@fontainedemots.be.

 

Défi du mois : le Miracle Morning

By | Non classé | 4 Comments

 

Imagine que chaque jour tu puisses avoir plusieurs minutes rien qu’à toi, pour faire tranquillement ce que tu aimes ou ce dont tu rêves depuis longtemps…

Il est possible d’avoir ce « supplément de vie » grâce au Miracle Morning !

Et ce concept est tellement génial que je te propose de commencer par là ton changement d’habitudes !

 

 

Qu’est-ce que le Miracle Morning ?

Le « Miracle Morning » (littéralement « matin miraculeux », « MM » pour les initiés) est un mode de vie rendu populaire par le best-seller du même nom, écrit par Hal Elrod.

Pour rappel, je t’en avais déjà parlé dans cette vidéo :

 

Cela consiste tout simplement à se lever quelques minutes ou quelques heures plus tôt pour prendre du temps pour soi dans l’optique d’améliorer sa vie et d’exploiter pleinement son potentiel.

On commence ainsi sa journée en pleine forme, avec les idées claires et un sentiment de bien-être.

Des dizaines de milliers de personnes à travers le monde ont suivi et continuent à suivre cette hygiène de vie : des célébrités et PDG à l’agenda surchargé à monsieur et madame tout le monde. Ceux qui arrivent à appliquer le Miracle Morning sur la durée ont connu une réelle transformation dans leur vie et ne feraient plus machine arrière pour tout l’or du monde…

Cela fait rêver, n’est-ce pas ? 😉

 

Que fait-on durant le Miracle Morning ?

À toi de choisir !

Dans son livre, Hal Elrod propose d’appliquer des « life savers » (c’est-à-dire d’effectuer des exercices simples, littéralement « sauveurs de vie ») :

 

  • Faire silence

Par exemple : méditer, prier, respirer profondément, faire le vide dans sa tête, etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Dire tout haut des affirmations positives

Par exemple : « Je fais de magnifiques progrès ! », « Je peux le faire ! », « Tout est possible ! », « Je m’aime et je m’accepte pleinement », etc.

 

 

 

 

 

 

 

  • Visualiser mentalement ce que tu veux

Imaginer dans les moindres détails la personne que tu veux devenir, les actions que tu vas réaliser pour atteindre tes objectifs, etc.

 

 

 

 

 

 

 

  • Faire de l’exercice physique

Par exemple : du yoga, du fitness, de la marche à pied, du footing, du vélo, de la musculation, etc.

 

 

 

 

 

 

 

  • Lire

Lire un livre de ton choix : un roman, un livre de développement personnel, un livre pour booster tes activités professionnelles, etc.

 

 

 

 

 

 

 

  • Écrire

Par exemple : tenir un carnet où tu fais le point sur tes progrès, définir tes objectifs de la journée et de la semaine, rédiger des articles pour ton blog, écrire un livre, etc.

 

 

 

 

 

 

 

Personnellement, j’ajouterais aussi deux possibilités d’activités, selon tes affinités :

 

  • Effectuer une tâche créative

Par exemple : dessiner, peindre, faire de la poterie, confectionner des bijoux, réaliser un album photo/faire du scrapbooking, monter des vidéos personnelles (voyage en famille, mariage, fête entre amis, …), faire un montage floral, tricoter, faire du point de croix, faire des origamis, coudre, etc.

 

 

 

 

 

 

 

  • Apprendre

Par exemple : suivre une formation en ligne, apprendre une langue étrangère, etc.

 

 

 

 

 

 

 

Bref, tu l’auras compris : tu peux faire ce que tu veux !

 

 

Il faut faire tout cela ?!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu n’es pas obligé(e) de réaliser toutes les activités.

Tu peux n’en faire que quelques-unes, varier selon les jours et passer plus de temps sur certains « life savers » que sur d’autres en fonction de tes objectifs du moment.

Je te conseille juste de ne pas profiter de ces minutes précieuses pour travailler encore plus.

L’idée derrière le miracle morning, c’est de prendre du temps pour te détendre et faire quelque chose de différent, qui te fait plaisir et te ressource.

Le but n’est pas de travailler encore plus et de ne prendre aucune minute pour souffler !

 

Mais je suis débordé(e) !

Ça prend combien de temps ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien sûr, plus tu prendras du temps pour toi, mieux tu te sentiras et plus tu avanceras dans tes projets, qu’ils soient professionnels ou privés.

Mais une fois de plus, c’est toi qui décides. Cela ne doit pas nécessairement durer des heures. Agis en fonction de tes possibilités et de ta réalité. Et sois souple : cela peut parfois varier d’un jour à l’autre, selon les circonstances (repas entre amis ou événement professionnel la veille, enfant qui te réveille la nuit, etc.).

Essaie de prendre au moins 30 minutes chaque matin (voire davantage si tu y arrives). Néanmoins, les jours où tu es vraiment pressé(e), tu peux opter pour une version abrégée de 5 à 10 minutes. Par exemple : 1 minute de silence/méditation, 1 minute de visualisation, 1 minute d’affirmations positives, 3 minutes d’exercices physiques, 1 minute pour noter tes objectifs de la journée et 3 minutes pour lire une ou deux pages.

Le manque de temps ne doit donc pas être une excuse : tu peux au moins te lever 10 minutes plus tôt pour souffler, te recentrer et réfléchir aux objectifs de ta journée au lieu de courir dans tous les sens et d’être stressé(e) à peine sorti(e) du lit ! Même 5 petites minutes passées à respirer profondément feront toute la différence et te permettront de commencer la journée du bon pied.

Et si vraiment tu es en retard, pourquoi ne pas prendre quelques minutes durant tes déplacements (livre numérique, affirmations positives…) ou carrément dans les toilettes en début de journée ? 😉 Ce sera mieux que rien ! Préserve au maximum ce temps pour toi et ne baisse pas les bras !

 

Attention :

dors au moins 7 heures !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Personnellement, je trouve que l’auteur du livre, Hal Elrod, va parfois un peu trop loin en disant qu’on peut dormir moins d’heures qu’on le croit.

Ce que je te recommande, c’est d’aller dormir plus tôt si tu veux te lever plus tôt. Et surtout, de faire en sorte qu’au final tu dormes au moins 7 à 8 heures par nuit.

Le but n’est pas de dormir 4 heures pour faire du sport pendant deux heures avant de travailler. Ce serait mauvais pour ta santé.

 

Faut-il absolument lire le livre ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Non, bien sûr, ce n’est pas obligatoire de lire le livre « Miracle Morning » de Hal Elrod ! Mais je te le recommande vivement.

Au début, j’étais sceptique. Je me disais « Ben quoi, il dit sans doute simplement qu’il faut se lever plus tôt ! Je n’ai pas besoin d’acheter le livre, j’ai compris le message principal… » Mais j’ai fini par le lire, sur les conseils de plusieurs amies, et je ne le regrette pas du tout (d’ailleurs, je compte le relire !). C’est écrit d’une façon telle qu’on est super motivé et qu’on n’a qu’une envie le lendemain : se lever tôt !

Tu trouveras également des ressources gratuites (vidéos, PDF, podcasts, etc.) sur le site officiel www.miraclemorning.com et un peu partout sur Internet.

 

Trouve un(e) ami(e) de challenge

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui est très utile, c’est de trouver une personne qui fait aussi le Miracle Morning et de s’encourager l’un l’autre.

Tu peux par exemple demander à rejoindre le groupe Facebook « The Miracle Morning Community! Francophone » qui compte presque 40 000 personnes provenant des quatre coins du monde.

 

Et maintenant… Action !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Profite des quelques jours qu’il reste d’ici la fin du mois pour te préparer :

  • lis idéalement le livre « Miracle Morning » de Hal Elrod (disponible en plusieurs langues, sous format papier ou en version numérique) ;
  • achète ou prépare ce dont tu as besoin pour relever tes défis (matériel de bricolage, équipement sportif, etc.)
  • note les affirmations positives que tu as envie de dire tout haut chaque matin ;
  • cherche un(e) ami(e) de challenge ;

 

Des préparatifs,

puis un mois d’articles et d’interviews

Passé ces quelques jours de préparation, je vais te proposer, durant tout le mois prochain, une série d’articles et d’interviews pour t’aider à inscrire le Miracle Morning dans ta routine quotidienne.

Bons préparatifs et à bientôt !

 

 

Appel à témoignage

Plusieurs personnes ont déjà accepté de témoigner et je m’en réjouis.

Si toi aussi tu pratiques le Miracle Morning depuis un certain temps et tu souhaites partager ton expérience, envoie-moi un e-mail à info@fontainedemots.be. Tu pourras témoigner sous forme de vidéo ou par écrit, selon tes préférences. Merci d’avance !

 

© Photos (par ordre d’apparition) :

Alexander Shusto (champ ensoleillé), Natalia Figueredo (méditation), Zac Durant (affirmations), Ben White (visualisation), Tikkho Maciel (jogging), Ben White (lecture), Cathryn Lavery (journal), Victoria Bilsborough (fleurs), Niketh Vellanki (écriture), Ben White (garçon), Rawpixel (montre), Charles Deluvio (chien), Gaëlle Marcel (pile de livres), Sam Manns (amies), Braden Collum (athlétisme), Mayur Gala (coeur).

C’est imparfait, mais je me lance…

By | Non classé | No Comments

 

 

Fini d’écouter mes peurs :

j’ose t’écrire !

 

© Pixabay


Cela fait des semaines que j’ai envie de t’écrire, mais que je n’ose pas.

 

Dans un premier temps, c’était plus facile de prendre ma caméra.

Moi qui suis habituée à jongler avec les mots, je prenais moins de risques d’être jugée en utilisant un moyen de communication qui effraie tant de gens et qui m’était inconnu.

Bien sûr, c’était imparfait et j’avais tendance à voir toutes mes « fautes » : un générique trop long, des problèmes de son, des fautes de français dans certaines phrases (que j’aurais immédiatement corrigées à l’écrit !), un décor pas toujours très attrayant… Mais j’essayais de ne pas y prêter trop attention et zou ! Je mettais de côté mon perfectionnisme et je me lançais. Tant pis pour ces détails, l’essentiel était de faire passer mon message.

 

 

Aujourd’hui, j’ai décidé de me mettre davantage à nu, de prendre la plume (ou plutôt de me jeter sur mon clavier ;-)) et d’écrire régulièrement des articles.

Oh, je sais… Certains se diront peut-être « Quoi ? C’est tout ? Elle n’écrit pas mieux que cela ? » Je m’en moque. On ne peut pas plaire à tout le monde et je n’ai rien à prouver. Le but n’est pas d’écrire des phrases compliquées pour me donner un air.

Je veux juste parler avec mon cœur et t’aider à te sentir bien.

 

 


Voyons ensemble

ce qui marche ou pas

 

© Rawpixel

 

Ce qui m’a aussi freinée, c’est que je ne savais pas trop comment te parler. Je n’ai pas la prétention de savoir comment gérer sa vie.

Je ne veux donner de leçons et de conseils à personne.

 

Par contre, ces derniers mois, j’ai rencontré un tas de gens extraordinaires, qui m’ont beaucoup touchée et inspirée. Je crois que nous sommes nombreux à nous chercher, à vouloir être mieux dans notre peau.

Je ne vais donc pas te regarder de haut et te dire « fais ceci ! » ou « fais cela ! ». Ce que je te propose, c’est qu’on avance ensemble. Qu’on fasse nos expériences, qu’on voie ce qui marche et ce qui ne marche pas pour nous. Car nous sommes tous différents. Il n’y a pas de solution unique.

Il m’aura fallu plus de six mois, mais j’ai enfin compris que je ne peux pas améliorer tous les aspects de ma vie en même temps. Je me suis épuisée et découragée en essayant d’y arriver. Je me rappelle, un sourire aux lèvres, de mon envie de relever cinq défis chaque jour. C’était de la folie ! 😉 Mais j’étais impatiente… Je voulais tellement que ma vie change rapidement…

 

 

Un thème par mois

et des interviews inspirantes

 

© Jazmin Quaynor

 

Ce que je te propose, à la place, c’est de nous pencher sur un thème (autrement dit un objectif) par mois.

On va essayer différentes choses.

Je vais aussi interviewer des personnes qui arrivent à gérer cet aspect. Je crois que ces échanges seront très enrichissants et que tous ensemble, nous parviendrons petit à petit à trouver un meilleur équilibre dans notre vie.

Je te ferai aussi part de mon analyse personnelle (au travers d’articles et de ma vidéo hebdomadaire) et je t’inviterai à voir, toi aussi, ce qui marche pour toi.

 

 

Rien ne presse !

 

© Jiyeon Park

 

Il me faudra sans doute plus d’un an pour me sentir pleinement heureuse et m’accepter comme je suis. Ce n’est pas grave. Cela prendra le temps qu’il faut.

Je t’invite, toi aussi, à être indulgent(e) envers toi-même. L’essentiel, c’est d’apporter petit à petit des améliorations dans notre vie. L’objectif à atteindre est un moteur. Pas une fin en soi. Ce qui sera tout aussi beau, c’est ce que nous vivrons et apprendrons en cours de route.

J’ai trop tendance à me projeter dans l’avenir, au point d’en oublier de savourer les petites choses du quotidien. Je veux changer et apprendre à apprécier chaque instant, me réjouir de mes progrès.

 

Je te félicite d’avoir décidé, toi aussi, d’améliorer certaines choses dans ta vie. Le premier pas est le plus difficile. Et surtout, n’oublie pas : tu n’es pas seul(e). Nous allons ensemble faire de notre mieux pour atténuer ce qui nous dérange le plus et nous empêche d’être pleinement heureux.

 

Si comme moi tu as encore des difficultés à t’aimer tel(le) que tu es, je te propose d’écouter la chanson intitulée « Dumbo » de Vianney :

 

 

 

Accepte chaque facette de toi

 

© Bart LaRue

 

Je clôturerai ce premier article en te partageant ma prise de conscience du jour. Je reviens d’une séance chez mon coach et j’ai compris quelque chose d’important : actuellement, certaines facettes de moi me dérangent (par exemple, le fait d’avoir peur de me lancer car je veux que tout soit parfait, de m’énerver facilement quand je suis fatiguée, de me perdre dans toutes mes idées, d’être hypersensible, d’avoir un côté rebelle, de me concentrer un peu trop sur les risques possibles, etc.).

Mais toutes ces facettes font partie de moi. Elles constituent mon identité, ma richesse, et ont une utilité lorsqu’elles ne sont pas poussées à l’extrême. Rien ne sert de vouloir les supprimer tout à fait. Mets ton défaut à la porte et il voudra entrer par la fenêtre ou la cheminée ! Par contre, on peut écouter l’avertissement (par exemple : « attention, là, tu t’aventures peut-être sur quelque chose de dangereux pour ta santé ! »), puis décider de ce que l’on en fait.

 

 

Tu décides de la vie que tu veux

 

© Roman Kraft

 

Personne n’est esclave de son passé. Par exemple, je comprends désormais d’où proviennent certains de mes comportements ou de mes idées négatives. Mais c’est mon passé. Je peux décider de changer et d’avoir une autre vie. Toi aussi tu le peux.

 

J’espère sincèrement que ce modeste blog t’aidera dans ton quotidien.

 

 

 

C’est parti !

 

Je te souhaite une formidable aventure en quête de la meilleure version de toi-même.

Merci de faire route avec moi et avec toutes les autres personnes fidèles à ce blog.

À tout bientôt !

Laura

 

P.-S. : rejoins-nous sur Facebook (www.facebook.com/jegeremavie.be) !

 

© Matthew Sleeper

SEMAINE 31 – Identifier ses blocages

By | Non classé | 2 Comments

Parfois, même si l’on tient à son projet, on a du mal à passer à l’action. C’est ce qui m’arrive depuis plusieurs mois.

Heureusement, j’ai réussi à identifier deux blocages. J’en ai supprimé un et je vais maintenant m’attaquer à l’autre…

Vous aussi, osez regarder la vérité en face pour atteindre votre objectif !