Organise-toi à ta façon (SEMAINE 35)

Pas de vidéo aujourd’hui

Si tu suis ma page Facebook (www.facebook.com/jegeremavie.be/), tu auras peut-être lu que je suis malade.

Je n’ai plus de voix (sans doute à cause d’une angine), du coup je poste exceptionnellement un article. C’est mieux qu’une vidéo sans son, non ? ;-).

 

 

 

Analyse de

mon Miracle Morning

 

Cette semaine, j’ai continué à prendre du temps pour moi et à effectuer les exercices du Miracle Morning. Mais ça ne s’est pas du tout passé comme les premiers jours…

Je n’ai pas réussi une seule fois à me lever avant mon fils. J’étais vraiment fatiguée (en partie car j’étais en train de tomber malade). Du coup, j’ai plutôt appliqué le Miracle Morning après avoir conduit mon fils à l’école, juste avant de commencer à travailler. Vu que l’horaire n’était plus le même et que j’avais déjà plein de choses à faire en rentrant chez moi, j’ai modifié mon Miracle Morning. Je me suis contentée chaque matin d’une « séance » de 15 à 30 minutes durant laquelle :

  • j’ai médité/fait silence en fermant les yeux
  • j’ai regardé mon PowerPoint de motivation en écoutant ma musique stimulante (« Dream It Possible »)
  • j’ai fait des exercices de visualisation en écoutant de la musique (autrement dit, j’ai fermé les yeux et imaginé la femme que je veux devenir/chaque étape à accomplir pour concrétiser mes projets)
  • j’ai analysé mon planning de la journée

J’ai écouté des formations sous format audio tout en conduisant (sur le chemin du retour, puisqu’à l’aller on écoute un CD pour mon fils).

Le soir, j’ai lu 15 à 30 minutes dans mon lit. Je n’ai pas du tout fait de sport cette semaine.

J’ai été déçue de ne pas parvenir à me lever tôt, mais c’était assez compréhensible : j’ai participé à des événements professionnels qui m’ont par deux fois fait rentrer vers minuit, j’ai eu des journées très intenses et en plus, je suis tombée malade. J’ai donc tâché de m’accepter ainsi, d’être plus douce avec moi-même. Ma priorité, c’était de prendre chaque jour du temps pour moi. Tant pis si c’était à des heures différentes de ce que j’avais prévu. Dans l’ensemble, je suis donc contente d’avoir appliqué le Miracle Morning à ma sauce.

 

 

 

Points d’amélioration

pour la semaine prochaine

 

 Faire du sport

Je vais commencer par introduire le mini-bike dans ma routine (en traitant mes e-mails, par exemple). Quand ce sera une habitude, je ferai aussi du trampoline et d’autres exercices. Et à terme, j’ajouterai la pratique régulière d’un « vrai » sport.

Dire des affirmations positives

J’ai complètement oublié d’en dire cette semaine. Or, je sais que ça m’aide à garder le moral.

 

Conduire mon fils

à l’heure à l’école

Ça m’énerve de livrer mes projets professionnels à temps, mais d’être presque systématiquement 10 à 15 minutes en retard à l’école de mon fils. C’est trop la course le matin quand je ne me lève pas avant mon fils. Je veux que ça change car ça le pénalise. Les enfants voient en effet du vocabulaire important au début de la journée : le jour de la semaine, la météo, etc. C’est d’autant plus important que mon fils (de bientôt 4 ans) va à l’école dans une autre langue. Il ne doit donc pas rater les cours. De toute façon, je n’ai pas le choix : je vais devoir changer. J’ai eu des remarques des enseignantes et je suis convoquée à une petite réunion. Snif ! Je suis tout de suite tentée de me dire que je suis une mauvaise mère, mais ce n’est pas vrai. Je fais de mon mieux. Je vais m’organiser autrement, notamment en réveillant mon fils plus tôt et en consultant son journal de classe la veille. Car franchement, je ne sais pas si ça t’est déjà arrivé, mais ouvrir le journal de classe le matin et se rendre compte qu’il faut, pour le jour même (!), apporter 5 € pour une excursion (alors qu’on n’a pas d’argent liquide dans son porte-monnaie) ou 2 œufs pour un bricolage (alors qu’on n’en a pas dans son frigo), c’est le meilleur moyen d’arriver en retard et de commencer la journée de mauvaise humeur…

 

 

Quelques conseils

pour conclure

 

Comme le disait Laouëna dans son témoignage et comme je l’ai vu par moi-même, il est important d’adapter le Miracle Morning à sa réalité.

 

Analyse ton temps de sommeil

De combien d’heures de sommeil as-tu besoin ? Personnellement, je crois qu’il me faut 8 heures et non pas 7 heures de sommeil pour être en forme. Surtout avec tout ce que je fais en ce moment. Mon corps a besoin de repos. Mieux vaut donc dormir davantage et être plus productif, que de s’acharner à rogner son temps de sommeil.

Vois comment répartir tes exercices

Certaines personnes font leurs exercices du Miracle Morning d’un bloc, dès le lever. D’autres, comme moi, les répartissent tout au long de la journée.

 

 

Personnellement, voilà ce qui semble me convenir :

  • Le matin : méditation, affirmations positives et visualisation
  • Sur le temps de midi : sport (dans une pièce séparée ou tout en répondant à mes e-mails)
  • Avant d’aller dormir : lecture (dans mon lit)

+ certains jours : écriture

Cela me permet de répartir ces temps de pause et de ne pas avoir l’impression d’avoir passé trop de temps à mes activités de Miracle Morning.

Et toi ? Que préfères-tu ? Qu’est-ce qui est le plus compatible avec ton emploi du temps ?

Privilégie la régularité

La priorité, selon moi, c’est d’appliquer chaque jour le Miracle Morning. Peu importe le nombre d’exercices ou la durée. Prends chaque jour du temps pour toi (même quelques minutes si tu es débordé(e) !), pour te détendre et prendre soin de toi. Une fois que ce sera une habitude, tu pourras varier les activités, allonger ou réduire la durée des exercices, etc. Bref, tu pourras faire ce que tu veux. Mais je crois que dans un premier temps, il est utile de prendre l’habitude de consacrer chaque jour quelques minutes à ton bien-être.

Accepte-toi

Tu seras peut-être tenté(e) de râler car tu n’as pas réussi à te lever, tu aurais voulu faire plus de sport, etc. Dis-toi que ce n’est pas grave. Introduire une nouvelle habitude prend du temps. Chaque jour est une nouvelle occasion de changer. Félicite-toi de tes efforts et tes progrès. Tu y arriveras petit à petit.

 

Bonne continuation !

 

Je t’embrasse,

 

Laura

Laura Fontaine de Ghélin

Author Laura Fontaine de Ghélin

More posts by Laura Fontaine de Ghélin

Leave a Reply

%d blogueurs aiment cette page :